NERF Elite Strongarm

Le Nerf Maverick REV-6 est l’un des blasters Nerf les plus populaires de tous les temps, et pour une bonne raison. Le Maverick est facile à charger, facile à transporter, facile à modifier, ne s’enraye jamais, et a un look sympa. C’est l’un des rares blaster de la série N-Strike que l’on trouve toujours aujourd’hui dans les magasins juste à côté de nouveaux produits de la série Elite. Alors, pour forcer les fans à passer sur les nouvelles séries, qu’a fait Hasbro? Créer une version Elite du Maverick, bien sûr!

Et voici le Strongarm. Seulement quelques cm plus long que le Maverick, un barillet similaire et un style steampunk (mise à part les couleurs), le novice pourrait facilement être pardonné de croire que le Maverick et le Strongarm sont fondamentalement les mêmes blaster. Pourtant, ils ont quelques différences importantes. Pour commencer, le Strongarm peut tirer en continue (Slam-fire). En fait, c’est actuellement le seul de la série Elite avec un barillet rotatif à posséder cette fonctionnalité. En outre, le Strongarm peut tirer des fléchettes standard, alors que le Maverick était incapable de tirer les fléchettes de la génération précédente. Autre chose, le barillet du Strongarm tourne lors du retour de piston, pas lorsque le déclencheur est tiré. Du coup, contrairement au Maverick , le barillet ne peut pas être entièrement chargé à moins de le faire basculer sur le coté. Peut-être pour compenser cela, l’accès pour les fléchettes à été amélioré par un basculement plus important du barillet (une modification souvent fait aux Maverick par leurs propriétaires). Et, bien sûr, du fait de son appartenance à la série Elite, le Strongarm tire bien plus loin que le Maverick, avec des distances de près de 20m. Très peu d’enraillement mais une précision parfois en dessous de la moyenne.

Il semblerait que grâce à toutes ces améliorations ( le slam-fire, l’accès facilité au barillet, la compatibilité avec les fléchettes standard ), le Strongarm soit le digne successeur du Maverick . Et ce serait surement une juste évaluation si vous n’avez jamais utilisé un Marverick avant. Mais par contre, si vous avez utilisé un Marverick régulièrement dans le passé , vous pourrez être un peu déçu par le Strongarm. Le problème semble être la légère augmentation de la taille et du poids du Strongarm par rapport au Maverick. Le Strongarm est tout simplement un blaster plus grand, et on s’en aperçoit. On le sent moins agile que le Maverick et ses quelques cm supplémentaires se font vraiment sentir. On a aussi moins de plaisir avec les fléchettes Elite par rapport aux fléchettes à ventouse utilisées par le Maverick. Le sentiment d’une fléchette « coller » à un mur, à un écran de télévision ou n’importe quelle autre surface plane ne peut être compensée par le rebond d’une fléchette Elite.

C’était la minute nostalgique ;). Attention le Strongarm n’est pas un mauvais blaster, loin de là. Il conserve beaucoup de points forts du Maverick en tentant d’améliorer certaines des faiblesses de ce dernier. Il tire également très loin, et peut être utilisé en mode slam-fire. On peut également souligner son petit prix, qui en font un des blasters avec un des meilleurs rapport qualité/prix. Malheuresement pour lui, il sera toujours comparé au Maverick. Il est parfois dur d’améliorer un classique.

(source: www.blasterlabs.com)


                          Le Strongarm sous toutes les coutures !

 


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>